VOLS AU CIMETIÈRE

Vols au Cimetière (Août 2021)

Le mot « cimetière » a des racines grecques et latines qui signifient « lieu pour dormir ».

Y reposent des tas de personnes que nous avons connues et aimées. C’est un lieu de recueillement où nous nous rendons pour garder un lien avec ceux qui sont morts. Autrement dit, un lieu sacré. Tous sont partis trop tôt. Ils ont tous les âges. Ce sont nos nourrissons, nos enfants, nos jeunes, nos conjoints, nos parents, nos grands-parents, les membres de notre famille, des voisins, et aussi des inconnus. Ils sont morts de maladie, d’accident, ont mis fin à leur vie, ou sont morts pour la patrie. Ils ne sont plus là, mais toujours présents dans nos cœurs. D’ailleurs, si vous parcourez le Cimetière et les noms qui y sont gravés, des souvenirs remonteront à la surface. C’est la mémoire d’un lieu.

Certains diront qu’ils ne les ont pas connu, ou puisqu’ils sont morts, à quoi sert d’aller au Cimetière ?

D’autres pleureront leurs proches toute leur vie, et aller leur rendre visite est une manière de les faire continuer à vivre ; ils déposent donc un objet, une plaque, une fleur…

Comme disait Cicéron au 1er siècle avant Jésus-Christ, « La vie des morts consiste dans le souvenir des vivants. » 

Chacun vit différemment le deuil. Y a les indifférents. Y en a pour qui la douleur s’estompe avec le temps. Y en a pour qui l’absence continue de faire souffrir. C’est ainsi…

Nous devons respecter chacun, qu’il soit mort ou vivant, dans la tombe ou au pied, que nous l’ayons estimé, aimé ou pas.

C’est pourquoi il est inadmissible - et le mot n’est pas assez fort – que nous recevions en Mairie des plaintes pour vols au Cimetière.

Pourquoi voler ? Par méchanceté, par convoitise, par vengeance, par vice … ?

Les personnes qui fleurissent et embellissent les tombes le font par amour, et ces symboles sont forts. Ils ont besoin de ce lien avec ces êtres partis dans l’au-delà. Ne leur enlevons pas !!!

Nous invitons ceux qui pourraient être témoins de tels méfaits à parler, et aux victimes de déposer plainte auprès de la Gendarmerie. Ces vols ne doivent pas rester impunis. Réagissons, faisons preuve de civisme et de solidarité !

Par ailleurs, nous vous informons qu’une étude de vidéoprotection est en cours.

Ajouter un commentaire